patrimoine
30 Mai 2019 à 13h51 - 263

Investir dans l'or rouge pour obtenir de la rentabilité ?

Tandis que les placements classiques n’offrent que très peu d’options, les particuliers sont de plus en plus à la recherche d’alternatives fiables pour leur rendement. Le marché spéculatif avec l’émergence d’une clientèle chinoise peut aider mais il est tout autant clair que l’investissement vin n’est pas aussi évident à réaliser. Le marché sui divers paramètres très particuliers. Il s’agit notamment d’opter pour les bons millésimes. Il existe plusieurs valeurs sûres préservées depuis au moins cinq ans avant d’être revendues. Il y effectivement de nombreux opportunités à saisir par rapport à la rentabilité de l’investissement. Les chiffres affichés sur l’indice Windex démontre d’ailleurs une hausse de 124% sur la décennie. En résumé, le placement vin peut être très intéressant, à la condition de le faire en grande quantité !

Investir dans le rouge ?

La rentabilité varie inévitablement en fonction de la bouteille. Toutefois, il existe divers actifs permettant d’identifier les appellations et millésimes efficaces. Il faut par exemple favoriser le rouge qui se préserve mieux que le blanc. Le guide Parker demeure une excellente référence quant à la hiérarchisation de leur qualité. C’est similaire au guide Michelin pour les restaurants. Une bonne évaluation correspond habituellement à des ventes avec des valeurs plus élevées. Les vins possédant une cote dans les 95% sont les plus recherchés. Ceux cotés à 100% sont incontournables et doivent être négociés à partir de 200 bouteilles.

Le placement vin ne détient pas réellement d’une rentabilité à court terme. La période de garde dure de 3 à 10 ans. Comme tout investissement, la liquidité ne doit pas être accessible trop tôt. Les experts avisent de procéder comme en bourse. En d’autres mots, il faut diversifier dans les marques potentiellement populaires et les millésimes. En outre, on déconseille vivement d’investir plus de 10 % de ses actifs net dans le vin. Un placement spéculatif peut être envisagé à partir de 200 bouteilles. Cela correspondrait à 10.000 euros environ. Le simple particulier peut également acquérir du vin en primeur. Cela comporte le bénéfice d’avoir la bouteille à moins cher mais livrée deux ou trois ans plus tard.

Les fonds d'investissement

La bonne astuce serait peut être de confier la gestion de sa cave à une société spécialisée comme patriwine par exemple. Cette dernière s’occupe de gérer votre portefeuille et même d’optimiser votre profil d’investisseur. Ce portefeuille sera géré en fonction des opportunités ainsi que des tendances se présentant sur le marché. Le vin sera préservé dans une cave protégée. Bien évidemment ces prestations comportent plusieurs frais. C’est sans compter que la société de gestion prendra une commission tirée de la plus-value réalisée à la revente. Patriwine propose notamment d’investir indirectement dans le vin, souvent à travers des fonds de placement spécialisés.

Une envie de discussion, intervenez

Actualités

  1. 22 Juin 2019Avoir le contrôle de son compte à l’étranger197
  2. 20 Juin 2019Virement rapide et autres moyens de prêt bancaire facile211
  3. 18 Août 2018Du crédit rapide pour consommation immédiat551
  4. 18 Août 2018Comment une banque en ligne au Luxembourg peut-nous aider ?533
  5. 14 Mars 2018Comment simuler mes impôts ?875